CHAMPAGNE BRUT MILLESIME BOLLINGER LA GRANDE ANNEE - 2007

  • Description
  • En savoir plus
CHAMPAGNE - BOLLINGER
LE VIGNOBLE Chez Bollinger, le champagne est d’abord un grand vin. Et c’est dans les vignes, sur les douces pentes de craie qui ondulent à l’horizon, que commence l’art de l’élaboration. Le vignoble Bollinger, l’un des plus prestigieux de la Champagne, porte en lui un peu de l’âme de la Maison. Les 164 hectares de vignes de la Maison sont constitués à 85 pour cent de Grands et Premiers Crus et répartis en sept vignobles principaux : Aÿ, Avenay, Tauxières, Louvois et Verzenay en Pinot Noir, Cuis en Chardonnay et Champvoisy en Meunier. Bollinger est l’une des seules Maisons en Champagne à produire elle-même la majorité des raisins utilisés pour ses assemblages. Le Pinot Noir représente 60 pour cent du vignoble maison : l’exacte proportion accordée à ce cépage exigeant dans l’assemblage de Special Cuvée ! Complexe et puissant, il apporte aux vins Bollinger leur remarquable structure. Autre particularité de Bollinger, deux parcelles continuent aujourd’hui encore d’être épargnées par le phylloxéra, maladie qui a ravagé au début du XXe siècle presque tout le vignoble champenois : le Clos Saint-Jacques et celui des Chaudes Terres à Aÿ. Ces vignes franches de pied sont travaillées à la main, selon la méthode ancienne du provignage : un moyen de préserver cet extraordinaire patrimoine, dont est tirée la très rare cuvée Vieilles Vignes Françaises. LA GRANDE ANNÉE 2004 LA QUINTESSENCE D’UNE VENDANGE DANS LE RESPECT D’UN STYLE La cuvée de prestige de Bollinger, élaborée seulement lorsqu’une vendange atteint un équilibre parfait : c’est l’interprétation par Bollinger d’une année exceptionnelle. Elaboration : Assemblage du millésime 2004 : 66% de Pinot Noir, 34% de Chardonnay. 16 crus dont 88% de Grands crus et 12% de Premiers crus. Fermentation entièrement réalisée en fûts. Seules les vendanges de très grande qualité sont millésimées chez Bollinger : la vendange 2004 s’est déroulée sous l’été indien jusqu’à la mi-octobre et s’est révélée extraordinaire. Maturation : un temps de maturation en cave plus de deux fois supérieur aux règles de l’appellation. Dosage : modéré, 7 à 8 grammes par litre. Sensations à l’oeil : une robe délicatement teintée de rose ou de vieil or, témoin de la maturité du vin, mais aussi des méthodes de vinification Bollinger. Au nez : des arômes qui témoignent du passage en fût : toast grillé et fruits à l’eau de vie ; des notes d’épices exotiques, de rhubarbe et de fruits à noyau. Au palais : une bulle très présente mais soyeuse ; une charpente et une longueur remarquables. Accords : Le foie gras, frais ou poêlé. Les poissons grillées ou en sauce, le homard. L’agneau rôti ou le veau. Le parmesan ou le comté. Conseils : La Grande Année 2004 est l’incontournable champagne de la restauration et de la belle hôtellerie : c’est le champagne de repas par excellence. Pour mettre en valeur son style unique, son bouquet, ses arômes, nous vous conseillons de servir La Grande Année 2004 entre 10 et 12°C. Vous pouvez déguster La Grande Année 2004 dès à présent, ou bien choisir de la laisser vieillir en cave. Histoire : En 1976, Bollinger Vintage devient Grande Année ; puis, en 1997, « La » Grande Année… Un nom d’une simplicité évidente, pour mieux illustrer son statut d’exception : car seules les années véritablement hors du commun ont le privilège de se voir millésimées chez Bollinger. Source : Champagne Bollinger